Peter JØRGENSEN, chasseur immobilier : une reconversion vers un métier passion.

Peter, cadre dans le secteur de la finance, vous décidez de changer de vie !  

« J’ai commencé ma carrière dans la finance où je suis resté 10 ans. Je travaillais pour un groupe français de gestion d’actifs comme Responsable de la veille concurrentielle. Globalement, nous analysions la concurrence, le marché et nous développions de nouveaux  produits financiers. A la suite de cette première expérience, je commence à me poser des questions. Mes nouvelles responsabilités m’éloignent de l’opérationnel. Mon environnement de travail devient plus politique. J’ai envie de m’investir dans des projets plus concrets et l’idée d’aller vers le secteur de l’immobilier, secteur qui me passionne, commence à germer. Finalement,  je décide de profiter d’un plan de départ volontaire pour me lancer. J’avais identifié le secteur de l’immobilier mais sans savoir vers quel métier me diriger : marchand de biens, expertise immobilière… Mon projet n’était pas arrêté. Le côté humain du métier m’intéressait. Comme il n’y a pas de hasard dans la vie. Je rencontre un chasseur immobilier lors d’un salon de l’Immobilier à Paris. Je découvre un métier que je ne connaissais pas et qui me correspond totalement. Un métier qui m’a tout de suite plu alliant technique et relations humaines ! Etre au contact de clients particuliers, participer à la réalisation de leur projet de vie, c’est passionnant. Et mon champ d’action est large. »

Aujourd’hui vous êtes chasseur immobilier, vous cherchez des biens pour vos clients ? 

« En effet, mes clients sont principalement des acquéreurs parisiens mais peuvent également habiter en province ou à l’étranger. Ma mission : leur trouver l’appartement répondant à leurs attentes. C’est un défi ! En amont, j’échange longuement avec eux pour bien cerner leurs besoins, (à leur domicile ou via skype).  Je les aide à identifier ce qu’ils veulent précisément. Cette étape peut prendre plus d’une heure est essentielle  pour la réussite de la recherche. Puis, je cherche les biens disponibles sur le marché auprès des particuliers, des notaires, de mon réseau professionnel….Je visite les appartements et sélectionne des biens ciblés que je leur propose dans un premier temps soit sous forme de dossier (15 à 20 pages) soit sous forme de vidéo.  Si un ou plusieurs biens les intéressent, j’organise la visite avec le vendeur et, nous visitons les appartements ensemble. Si un bien leur plaît, je réalise une estimation fine du bien. Grâce à mon passé dans la finance, j’ai développé un outil d’estimation unique qui permet d’évaluer un bien avec précision. Je m’occupe donc de négocier le bien convoité pour eux et au mieux de leurs intérêts. Afin de sécuriser l’acquisition, j’analyse également les PV d’AG, les diagnostics pour être sûr de ne pas découvrir un loup. Enfin, je prends en charge toutes les démarches réglementaires et administratives jusqu’à la signature de l’acte de vente. Je leur offre une prestation clé en main. Mon métier est complémentaire au métier d’agent immobilier puisque j’apporte aux agents des acquéreurs qualifiés et les agents m’apportent leurs produits à vendre. C’est pour cette raison que je peux proposer des biens en off-market à mes clients (cf. https://www.peter-jorgensen-consulting.com/immobilier-off-market.html).»

Avez-vous suivi un parcours de formation spécifique ?

« C’est un métier qui nécessite des compétences juridiques, fiscales, commerciales, techniques…En 2010, je crée Peter Jørgensen Consulting après avoir suivi un parcours de formation. J’avais identifié le besoin de me former dans le domaine juridique : le droit des contrats, les méthodes d’expertise immobilière, la gestion de copropriétés, la fiscalité. Ma formation était validée par l’obtention d’un certificat professionnel dans l’immobilier. Je voulais absolument me  former dans ce domaine pour accompagner et conseiller me futurs clients. Pour le reste,  je m’appuie toujours sur les compétences développées  au cours de ma première vie professionnelle : la capacité à analyser le marché, les demandes, à aller chercher les informations pertinentes, le marketing, à tisser un réseau professionnel, le sens de la relation client. »

Selon vous, quels sont les points d’attention d’une reconversion dans l’immobilier ?

« Au démarrage, il faut du temps pour développer l’activité : se former puis se constituer un réseau, se faire connaître des futurs clients, du réseau de partenaires/prescripteurs. 

Mon activité est aussi fluctuante. Il faut être bon gestionnaire, se constituer une trésorerie. Il faut pouvoir accepter une certaine instabilité financière, bien connue des indépendants. Le salaire n’est jamais assuré. De ce point de vue, le salariat est un énorme avantage. Pour le reste rien ne manque même si j’ai beaucoup aimé ce que je faisais avant. 

Selon moi, il faut des qualités humaines essentielles : la ténacité, l’empathie, la soif d’apprendre un très bon relationnel, le sens commercial, la capacité à tisser un réseau professionnel et le goût du travail. Je travaille énormément même si paradoxalement je me sens plus libre. »

Quels sont les bénéfices de ce changement ?

« Les points positifs sont nombreux. J’apprécie mon autonomie. Si j’ai une idée, je peux la mettre en place tout de suite. Je suis le seul décisionnaire ! Par rapport à l’activité de chasse immobilière, j’ai une certaine flexibilité dans mon mode de vie. Je travaille énormément mais je m’organise comme je veux. Je prends plaisir à développer mon entreprise. J’ai une approche globale du développement. J’apprécie pouvoir mener mes projets de A à Z. Et le métier m’éclate !  J’accompagne mes clients dans leur projet de vie. Je vois le fruit de mon travail et leur joie lorsque je trouve le bien qui leur correspond. Je ne regrette absolument pas le changement. »

Mon engagement avec We Change Up ?

« L’occasion unique de partager mon expérience de la reconversion, de faire découvrir mon métier à des personnes motivées. Je leur parle en toute franchise pour les aider et les éclairer dans leur choix. C’est un métier qui est passionnant mais qui demande énormément d’engagement… Je prends plaisir à transmettre, c’est toujours agréable de parler de son métier pour aider.»

Merci Peter Jørgensen pour ce témoignage de changement de vie ! 

Pour en savoir plus sur le métier de chasseur immobilier : https://www.youtube.com/watch?v=Yy1kjpzfwqA

https://www.peter-jorgensen-consulting.com

Et si changer de vie devenait plus simple ! 🙌⚡️