D’Acheteuse dans l’industrie à Professeure des Ecoles : Une reconversion pour se sentir utile !

Caroline, Pourquoi cette reconversion ? « Un choix guidé par ma petite voie : un envie de transmettre. »

J’ai travaillé dans le secteur de l’industrie agro-alimentaire pendant plus de 15 ans. J’ai évolué en interne pour devenir acheteuse. Une évolution professionnelle que je n’avais pas vraiment choisie. J’étais surtout animée par l’envie de rendre service, le besoin de me sentir utile. Je sentais que mon métier ne me correspondait plus. Il fallait que je bouge avant de m’aigrir ! 

J’avais envie depuis longtemps de devenir professeur, de transmettre, de partager mais sans me l’avouer. Je décide de faire un premier pas… Je reprends des études à distance en continuant à travailler. Je m’inscris en licence de Lettres Modernes à la Sorbonne. J’avais besoin d’être stimulée intellectuellement. Pendant un an, je m’investis à fond dans mes études.  J’obtiens ma licence. Mais je ne m’autorise toujours pas à m’inscrire en Master pour passer le concours de Professeur des Ecoles. Je décide malgré tout de faire une demande de Congé Individuel de Formation (dispositif remplacé depuis le 1er janvier 2019 par le CPF de transition professionnelle). Je pensais que ma demande serait refusée ! Il m’a fallu un an pour monter le dossier, le temps de mûrir mon projet, de choisir… Contre toute attente, ma demande est acceptée ! Je repars pour une année d’étude à temps plein : un Master à l’INSPE (Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education). A la fin de la 1ère année de Master, je passe le concours de Professeur des Ecoles avec succès. Dès la 2ème année de Master en alternance, j’ai la responsabilité d’une classe. Dans le grand bain ! Je découvre très vite la réalité de mon nouveau métier. Mon choix est conforté. A l’issue de cette 2ème année, je suis titularisée dans mon poste de professeur des écoles. Aujourd’hui, la transformation est totale. J’ai quitté mon poste en entreprise. Je suis professeure des écoles remplaçante. J’enseigne aux enfants de maternelle, en Petite Section (2ans – 4ans) tous les vendredis. Les autres jours de la semaine, j’effectue des remplacements dans des classes où l’enseignant est absent ponctuellement ou sur un temps plus long.

S’engager pleinement pour réussir ! Bien s’entourer !

J’ai fait beaucoup de sacrifices personnels et familiaux. J’ai cumulé activité professionnelle et reprise d’études pendant 1 an.  Pour réussir, il n’y a pas de magie. J’ai énormément travaillé pour acquérir de nouvelles compétences techniques et développer une nouvelle posture professionnelle ! Durant toute cette période, mon mari, mes enfants, mes collègues m’ont soutenu…Mon mari avait aussi un nouveau projet professionnel. Nous sommes lancés ensemble ! La reprise d’étude financée grâce au CIF m’a permis de sécuriser mon choix, j’avais un filet de sécurité. J’ai eu la possibilité d’avancer dans mon projet, tout en restant salariée de mon entreprise. Cette période m’a permis de réfléchir à mes envies, de découvrir la réalité de mon futur métier, d’être en situation de faire un choix. J’ai découvert des ressources que je ne mesurais pas ! Quel chemin parcouru.

S’appuyer sur notre singularité, nos atouts et nos soft skills…

Aujourd’hui, je réalise que je m’appuie sur des capacités innées et des compétences acquises au cours de mon parcours de vie ! Mon goût pour la transmission cultivée depuis toujours. Mes capacités d’organisation et la rigueur acquises dans l’industrie me permettent d’être plus efficace, de gagner du temps dans la préparation des leçons, des activités pour les élèves.

Mes qualités relationnelles sont essentielles  dans mon nouveau métier !

  • Etre à l’écoute, disponible pour les élèves,
  • L’empathie, la capacité à comprendre les contraintes et les postures des parents,
  • Etre pédagogue,
  • Savoir s’adapter à différents interlocuteurs pour avancer.

Les conseils de Caroline pour changer de métier  : « Expérimenter pour développer la confiance en soi ! » 🙌🌟🌈

  • Oser aller au bout de ses choix. 
  • Expérimenter : faire des petits pas (se former, rencontrer des professionnels, développer des démarches réseau) pour développer la confiance en soi.
  • Etre prête à faire des sacrifices pour trouver un nouvel équilibre de vie.
  • S’écouter  pour trouver une voie juste.

Merci Caroline pour ce partage authentique de votre parcours de changement de métier ! 🤗